Base de connaissances

Economie circulaire

Unité fonctionelle

 

Définition

 

Chaque produit ou équipement de la construction a des impacts environnementaux tout au long de son cycle de vie.

Ces impacts sont déterminés au cours d’une Analyse de Cycle de Vie (AVC). C’est la quantification des ressources consommées et des substances émises dans l’environnement sur tout le cycle de vie d’un produit (de sa fabrication à sa fin de vie), suivie de l’évaluation de ses impacts potentiels sur l’environnement.

Il s’agit d’une approche multicritères qui permet d’évaluer de manière objective les impacts environnementaux d’un bâtiment. Ainsi, la fonction de chacun des produits et équipements employés entre en compte dans l’ACV.

 

L’unité fonctionnelle

 

D’après l’ADEME, « L’unité fonctionnelle (UF) est l’unité de mesure utilisée pour évaluer le service rendu par le produit. De la même manière que pour comparer le prix de deux fruits, un consommateur ramène les prix au kilo ; pour comparer les impacts environnementaux de deux produits, on ramènera les impacts à une unité de mesure commune »[1].

Cette unité de mesure varie selon les produits/équipements, ainsi que leur fonction.

 

La place de l’unité fonctionnelle dans l’ACV

 

L’ACV évalue un produit ou équipement de la construction sous 28 critères différents. Chacun des critères d’analyse indique la part d’impacts évalués par unité fonctionnelle.

Des critères régulièrement consultés sont :

  • Indicateur de Réchauffement Climatique (kg CO2 eq/UF) ;
  • La consommation d’eau (m3/UF) ;
  • L’utilisation de matière secondaire (kg/UF).
  • Etc.

 

Ces données environnementales des produits et équipements de la construction sont répertoriés sur la Base INIES : les FDES (Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire) concernent les produits, tandis que les PEP (Profil Environnemental Produit) concernent les équipements.

 

Quelques exemples d’unités fonctionnelle :

  • Pour les portes, l’unité fonctionnelle décrite dans les FDES serait : « Garantir l’accès à une maison par une ouverture de 1m² tout en assurant sa fermeture sécurisée sur une durée de vie de X années » ;
  • Pour les isolants, l’unité fonctionnelle décrite dans les FDES serait : « Réaliser une fonction d’isolation thermique / acoustique sur 1 m² de paroi, avec une épaisseur de X (pour une résistance thermique de X), en assurant les performances prescrites du produit sur la base d’une durée de vie de référence de X années » ;
  • Pour un module photovoltaïque installé sur une toiture, l’unité fonctionnelle décrite dans les PEP serait : « Assurer l’étanchéité de X mètres carrés de toiture en produisant de l’électricité avec une puissance crête installée de X Wc et une dégradation du productible de X% sur la base d’une durée de vie de 25 ans » ;
  • Pour une PAC double service individuelle, l'unité fonctionnelle décrite dans les PEP serait : « Produire 1 kW de chauffage ou 1 kW de refroidissement ainsi que la production d’eau chaude sanitaire, selon le scénario d'usage de référence et pendant la durée de vie de référence de XX ans du produit ».

 

Les fiche environnementales permettent de comparer des produits entre eux, du moment qu’ils remplissent les mêmes fonctions et qu’ils ont la même unité fonctionnelle. Mais le plus pertinent reste souvent d’évaluer le bâtiment dans sa globalité, car c’est au niveau de l’ouvrage que sont mobilisées les performances environnementales des produits.

 

Attention : les PEP indiquent également, en plus de l’UF, les impacts au niveau de l’unité déclarée (impacts ramenés à 1m²). Ce format est utilisé pour que le PEP soit à l’échelle du bâtiment et serve aux ACV du bâtiment.

 

> Exemple de la différence d’impact entre une unité fonctionnelle et une unité déclarée (pour un équipement de production photovoltaïque) :

La fiche environnementale correspondant à un équipement de production photovoltaïque (PEP) présente en annexe les différents impacts environnementaux selon 1) l’unité fonctionnelle et 2) l’unité déclarée.

 

llustration pour le PEP de l’équipement Systovi V-SYS Pro[2]. :

Son unité fonctionnelle est : « 300 Wc de capacité de production d’électricité photovoltaïque sur une superficie d’entrée de 1,776 m² avec une dégradation maximale de 20 % de la production sur la base d’une durée de vie de référence de 25 ans avec un module PV monocristallin ».

  • Exemple d’impact sur l’indicateur « Réchauffement Climatique » ramenés à l’unité fonctionnelle (c’est-à-dire pour une surface ce 1,776m²) : 413kgCO2eq sur toute sa durée de vie
  • Exemple d’impact sur l’indicateur « Réchauffement Climatique » ramenés à l’unité déclarée (c’est-à-dire pour une surface ce 1 m²) : 233 kgCO2eq sur toute sa durée de vie.

 

Attention, qu’il s’agisse d’impacts présentés selon l’unité fonctionnelle ou l’unité déclarée, l’impact final de l’installation photovoltaïque sera bien le même.

 


[1] « Comment réalise-t-on une ACV ? », ADEME

[2] Les données environnementales pour le PEP de l’équipement Systovi V-SYS Pro sont disponibles gratuitement sur la base INIES

Retrouvez toutes nos ressources en lien avec le thème : #Economie circulaire,