Base de connaissances

Acoustique

Les bruits dans le bâtiment

Comme évoqué dans la définition "Son ou bruit, de quoi parle-t-on ?", on retiendra pour le bâtiment, que lorsqu’on parle de bruit, on désigne des sons dérangeants et perturbants qui viennent nous affecter dans notre milieu et desquels on souhaite se protéger.

Il s’agit donc de nuisances qui affectent notre habitat ou notre environnement. Par ailleurs il existe des nuisances sonores qui affectent des travailleurs dans leur milieu par la nature même de l’activité (un chantier de construction peut être particulièrement bruyant et créer des nuisances).

Toutefois dans cette partie, nous ne prendrons en compte que le premier cas, à savoir les nuisances affectant l’habitat (du secteur résidentiel et tertiaire de type bureaux, enseignement, santé)

 

Ainsi, pour le bâtiment, on différencie plusieurs formes de bruits selon leur origine ou leur mode de transmission. :

  • Les bruits aériens comme la parole, le chant, le poste de radio, les bruits extérieurs etc. Ces bruits se propagent à travers les parois, par défauts d’étanchéité et par les modules et/ou grilles d’entrée d’air.

  • Les bruits d’impact, comme par exemple les pas ou la chute d'un objet sur le sol, les coups de marteau sur une enclume etc. Ces bruits se propagent par les éléments.

  • Les bruits des équipements tels que les tuyauteries, les ascenseurs, la chaufferie, la ventilation etc, auxquels peuvent s’ajouter d’autres bruits tels que des bruits aériens et/ou des bruits d’impact, voir des vibrations.

En milieu urbain, ces bruits sont souvent associés au bruit émanant de la circulation, des transports, etc., mais ils peuvent être de toute nature.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces bruits extérieurs pénètrent dans les habitations par les points faibles, c’est-à-dire des points qui sont à même de transmettre les vibrations de l’air, soit directement (entrée d’air, coffre de volet roulant, défaut d’étanchéité etc.), soit par des matériaux d’épaisseur plus faible ou capable de transmettre cette vibration à l’air de l’autre côté de la paroi constituée (fenêtre, porte d’entré, cloison de séparation etc.).

Connaitre et identifier l’origine de la pénétration des bruits aériens extérieurs à l’intérieur de l’habitat sera une étape clé pour remédier aux nuisances sonores en les atténuants ou en les rendant inaudibles.

 

Pour information, les constructeurs de bâtiments (type habitations) ont l'obligation de prendre en compte le bruit engendré par les voies bruyantes (existantes ou en projet) en dotant leurs constructions (façades, vitrages etc.) d'un isolement acoustique adapté par rapport aux bruits de l'espace extérieur (Loi sur le bruit du 31 décembre 1992, arrêté du 30 mai 1996). Les infrastructures concernées sont : les routes et rues, les voies de chemin de fer ou encore les lignes de transport en commun suivant la fréquentation journalière ainsi que les infrastructures en projet. C'est le Préfet qui ratifie par arrêté le classement sonore des infrastructures.
Retrouvez toutes nos ressources en lien avec le thème : #Confort, #Acoustique, #Son, #Bruits,